top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurGRANDJANIN Annie

Axel Alvarez, flamboyant et émouvant dans le seul en scène "Artiste ?"

Dernière mise à jour : 19 janv.



(c) Philippe Escalier

"Est-ce que l'on naît artiste ou est-ce qu'on le devient ?" interroge l'auteur et interprète Axel Alvarez dans ce spectacle sous-titré Confidences d'un danseur pas si classique, mis en scène par Pascale George-Le Floch.

Dès les premières minutes, il apparaît juché sur un pupitre d'écolier qui symbolise l'époque où, pour cause de dyslexie non diagnostiquée, une institutrice le traitait de crétin et d'abrutis parce qu'il ne parvenait pas à écrire maman. Sa maman, elle, bien que débordée par les tâches ménagères laisse le gamin rêver, tout en lui rappelant qu'on ne met pas sa jambe derrière la tête quand on est à table !

Au fil des tableaux, Axel évoque la rigueur implacable de l'école de danse de l'Opéra de Paris qu'il quittera à la suite d'une dépression.... pour mieux revenir afin de décrocher l'indispensable visa (ou CDI) pour devenir une étoile. Puis il rejoint d'autres compagnies en France et à l'étranger, fait le dur apprentissage des auditions où on le trouve trop petit, trop maigre...


(c) Julien Benhamou

Qu'importe, il a la foi chevillée au corps et ne lâche rien. Un mental et une énergie qui transpirent sur scène lorsqu'il enchaîne, avec quelques pointes d'humour, les douloureux exercices à la barre. Entre deux jetés ou entrechats, il se glisse alors dans le costume de Michael Jackson, le temps de quelques pas sur "Billie Jean" et "Thriller" tout un nous offrant une impeccable version du fameux moonwalk, se livre à un impressionnant numéro de claquettes, reprend quelques airs de comédies musicales. Et fait passer un sacré frisson dans la salle avec une bouleversante version de "Non, je ne regrette rien". Car ce garçon qui sait décidément tout faire est aussi doué pour le chant et la comédie.

A la fin du spectacle, on ne se pose même plus la question de l'inné ou de l'acquis. De toute évidence, Axel Alvarez est un véritable artiste, à la fois flamboyant et émouvant.


-Le 23 janvier, à 21h15, au Grand Point Virgule, 8 bis, rue de l'Arrivée, 75015 Paris. Réservations: 01.42.78.67.03. Infos sur le site www.legrandpointvirgule.com


Comments


bottom of page