top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurGRANDJANIN Annie

Le swing joyeux et frondeur de Drôle de Jam

Dernière mise à jour : 5 févr. 2023


(c) Laurencine Lot

Sur l'affiche, on peut lire que le spectacle est présenté "avec l'aimable participation de divers génies du jazz"... Un trait d'humour qui donne d'emblée le ton de cette "Drôle de Jam". Le chanteur et guitariste Bruno Buijtenhuijs (avec la collaboration artistique d'Agnès Boury) a en effet imaginé des textes en français sur des standards de Miles Davis ("So What"), Duke Ellington ("Good Indigo"), Charlie Parker ("Donna Lee"), Chick Corea ("Spain") ou encore Django Reinhardt ("Minor Swing"). Et le résultat est tout simplement réjouissant ! Il faut dire que le monsieur ne donne pas dans la morosité, tout comme ses complices: Franck Richard (contrebasse), Geoffroy Boizard (guitare) et les deux pétillantes chanteuses Rachel Pignot et Julie Costanza.

Enchaînant des reprises "revisitées" et des chansons originales, le quintet nous embarque dès les premières notes dans un tourbillon de bonne humeur. Avec un côté joliment frondeur car se lancer dans la réécriture humoristique de titres cultes est tout de même assez "culotté" ! Quant aux demoiselles, ne comptez pas sur elles pour faire tapisserie dans cet hommage aux grands hommes du jazz ! Dans des tenues qui semblent tout droit sorties de comédies musicales des années 50, elles mettent très vite leur grain de sel lorsque leurs complices abordent des thèmes comme la vie d'une femme dans sa cuisine, le blues du mâle à la recherche de ses repères ou celui du contrebassiste dont l'instrument ne fait guère recette pour séduire les filles...

Un peu chipies et franchement douées, les deux chanteuses se livrent aussi à quelques joutes vocales lorsqu'il s'agit de se disputer le même amoureux, scatent, imitent le son de la trompette tout en énumérant les ingrédients de la paella sur l'air du Concerto d'Aranjuez.

Pour ceux qui pensent encore que le jazz est un genre élitiste, il suffit d'aller découvrir "Drôle de Jam" pour réaliser à quel point faire swinguer les mots est une source de joie et de partage...

Jusqu'au 30 janvier 2023, tous les lundis, à 21h au Théâtre de l'Essaïon, 6 rue Pierre au Lard, 75004 Paris. Tél.:01.42.78.46.42. www.essaion.com

- Retrouvez cet article, ainsi que l'ensemble de l'actualité culturelle (musique, théâtre, festivals, littérature, évasion) sur le site www.weculte.com


0 commentaire

Comments


bottom of page