top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurGRANDJANIN Annie

"Les feux de l'amour et du hasard": une comédie totalement hilarante !

Dernière mise à jour : 26 juin


Sur l'affiche, on peut lire "la comédie presque française dans une comédie de presque Marivaux". Ce qui est sûr c'est que le spectacle, lui, est totalement hilarant !

Nous sommes sur le tournage du 4 734ème épisode de la saison 18 d'une série intitulée "Les Feux de l'amour et du hasard". Mis en scène par Célia Pilastre et Crystal Shepperd-Cross, les comédiens ( Diana Laszlo, Béatrice de La Boulaye, Romain Vissol ou Benjamin Gauthier, Cédric Moreau ou Matthias Van Khache, Nicolas Guillot, Moche Pitt ou Valentin Papoudof) semblent partager le plaisir du public.

L'action se passe dans le ranch de Bob Flanagan. Sa fille Victoria doit rencontrer un prétendant nommé Brandon. Afin de voir s'ils sont vraiment faits l'un pour l'autre, les presque futurs mariés décident de se travestir. Elle, prend la place de Kimberley, sa servante, tandis que Brandon endosse le costume de son chauffeur prénommé Dick. Le père et son fils Bob Junior sont dans la confidence mais les protagonistes ignorent tout de la supercherie...

Voilà pour l'intrigue, digne d'un vaudeville. Mais un vaudeville à la sauce Robins des Bois, avec un zeste de Monty Python et une inspiration qui puise évidemment du côté des personnages de la célèbre pièce de Marivaux.



Dans un décor kitsch à souhait avec bois de cerf accrochés au mur, papier-peint recouvert de larges feuilles, mini-bar à roulettes... on entend un tonitruant "Action" avant la mise en place de ce chassé-croisé amoureux. Et, histoire de coller à l'époque, les acteurs sont instamment priés de cacher leurs portables ! Entre chaque prise, des cartons annoncent "rires", "surprise" et "applause". Des recommandations auxquelles les spectateurs se plient de bonne grâce.

Comme on l'espérait, la belle Victoria tombe sous le charme du fringant chauffeur, alors que Kimberley ne cache pas son attirance pour les manières un peu frustes de Dick.

Durant une heure 30, les rebondissements et quiproquos s'enchainent, les portes claquent, les peluches volent, le jeune Flanagan réclame toujours sa grande scène promise par la production...tandis que Bob, le père, qui a généreusement fait honneur au mini-bar, affiche un état d'ébriété de plus en plus avancé.

La gestuelle et le jeu, sont appuyés, dans la grande tradition d'un soap à l'américaine.

A entendre les rires qui fusent dans la salle, on imagine que "les feux de l'amour et du hasard " sont partis pour durer plus d'une saison !


- Jusqu'au 2 septembre 2023, du mercredi au samedi à 21h, matinée le samedi à 16h et le dimanche à 15h30, à La Comédie de Paris, 42, rue Pierre Fontaine, 75009 Paris. Tél.:01.42.81.00.11. https://www.comediedeparis.com

0 commentaire
bottom of page