top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurGRANDJANIN Annie

"Les Misérables": une nouvelle production en français au Châtelet


Claude-Michel Schönberg, Alain Boublil et Ladislas Chollat (c) Oscar Chevillard

C'est assurément l'évènement de cette fin d'année ! Créé le 17 septembre 1980, au Palais des Sports de Paris ( mise en scène de Robert Hossein) le musical "Les Misérables" est présenté au Théâtre du Châtelet dans une nouvelle production en français (en accord avec Cameron Mackintosh).

Entretemps, l'oeuvre de Claude-Michel Schönberg et Alain Boublil, basée sur le célèbre roman de Victor Hugo a connu un succès retentissant. Le spectacle a en effet rassemblé pas moins de 130 millions de spectateurs dans 53 pays et a été traduit dans 22 langues !

Il est joué à Londres depuis 39 ans et a tenu l'affiche à Broadway durant 16 ans.

Des chiffres vertigineux qui s'expliquent sans doute par le message humaniste et intemporel de l'oeuvre d'Hugo et des "tubes" tels que "J'avais rêvé", "Sous les étoiles", " La faute à Voltaire", "Mon histoire", A la volonté du peuple"...

Il y a quelques jours, dans le bel écrin du Grand Foyer du Théâtre du Châtelet, un showcase a permis de découvrir une partie du casting. Outre Claire Pérot dans le rôle de Fantine, David Alexis et Christine Bonnard, roublards à souhait, dans celui des Thénardier, Océane Demontis (Eponine), Jacques Preiss (Marius), on est tombé sous le charme du lyrique Sébastien Duchange, incroyablement charismatique dans le personnage de Javert.

Présents dans la salle Alain Boublil et Claude-Michel Schönberg ont raconté quelques anecdotes, évoquant notamment les critiques mitigées accompagnant les premières représentations à Londres, le soutien indéfectible de la Princesse Diana qui fut "leur meilleure attachée de presse" ou les titres de la presse anglo-saxonne affirmant que les deux complices avaient inventé un nouveau genre: la comédie musicale opératique !


(c) Oscar Chevillard

De son côté, le metteur en scène Ladislas Chollat, présente quelques dessins de costumes et de décors, en expliquant: "on a cherché comment illustrer la rédemption de Jean Valjean. Les décors sont assez sombres et les costumes sont respectueux de la réalité historique". Des costumes fabriqués dans les ateliers du Châtelet qui apportent quelques touches chatoyantes. "On a voulu que la pauvreté et la misère soient en couleur".

Sous la direction musicale d'Alexandra Cravero et Charlotte Gauthier, pas moins de quatorze musiciens accompagneront les 39 artistes sur scène.

Pour cette nouvelle aventure, Boublil confie "J'ai toujours pensé qu'à Paris, on ne pouvait faire qu'une "re"création". Pour l'occasion, il a donc remanié une partie des textes. Tandis que Schönberg ajoute: "Les Misérables, c'est un esprit, une spiritualité, une énorme émotion".

On prend le pari que ce magnifique plaidoyer pour la justice sociale devrait trouver un large écho auprès du public.


-Du 22 novembre au 31 décembre 2024 au Théâtre du Châtelet, 1 Place du Châtelet, 75001 Paris. Spectacle en français, surtitré en anglais. Durée: 3 heures sans entracte. Places de 10 à 129 Euros. Réservations sur www.chatelet.com


Comments


bottom of page