top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurGRANDJANIN Annie

"Notre petit cabaret": une belle et savoureuse complicité entre musique et poésie

Dernière mise à jour : 15 janv.


(c) Cédric Vasnier

Présenté au Petit Montparnasse puis au Festival Off d'Avignon où il a reçu le prix du meilleur spectacle musical, "Notre Petit Cabaret" est actuellement à l'affiche du Théâtre du Lucernaire à Paris.

On sait que l'idée leur trottait dans la tête depuis un moment mais la comédienne Béatrice Agenin et sa fille Emilie Bouchereau , chanteuse et musicienne, n'avaient encore jamais partagé une même scène. Présenté comme une fantaisie "Notre petit cabaret", imaginé par ce duo inédit alterne sketches, lectures poétiques et chansons. 

On connaît la carrière de Béatrice qui a joué les grands classiques du répertoire de la Comédie Française avant de se tourner, avec succès, vers le théâtre privé (elle a notamment reçu un Molière, en 2020, pour son rôle dans "Marie des Poules - gouvernante chez George Sand" de Gérard Savoisien), le cinéma et la télévision. Quant à Emilie, elle s'impose d'emblée avec une belle interprétation de "Fever", tandis que sa malicieuse maman, cachée derrière un paravant, agite des pancartes sur lesquelles ont peut lire la traduction.  Puis la comédienne enchaîne, en français, comme elle le précise, avec le poème "On n'est pas sérieux quand on a 17 ans" d'Arthur Rimbaud. 


(c) Cédric Vasnier

Un tendre et savoureux duo qui parle de souvenirs d'enfance, d'amour, de poésie, du Prince Charmant qui n'appelle jamais au bon moment... Entre des reprises de Cole Porter ou Barbara, Emilie Bouchereau (alias Milo) nous régale de compositions personnelles tandis que Béatrice Agenin nous fait passer du rire à l'émotion avec des vers de Verlaine, la lecture d'une lettre de Colette, quelques pas de danse avec un homme en mousse ou une décapante version du fameux "Tango stupéfiant". Cédant aux délirantes exigences d'un metteur en scène, lors  d'une parodie d'audition, elle va même jusqu'à faire du rap sur Phèdre ! Un exercice inattendu pour celle qui a notamment incarné le personnage de Roxane, aux côtés de Jean-Paul Belmondo dans Cyrano de Bergerac.

Coup de chapeau également aux musiciens Quentin Morant (en alternance avec Johan Barnoin) au piano et Benjamin Corbeil à la batterie, qui se prêtent au jeu avec talent.

Et, Lorsque mère et fille se rejoignent  pour chanter "La tendresse" on se dit dit qu'il était en effet grand temps que, surpassant une probable et naturelle pudeur,  elles partagent avec le public un si joli moment de complicité.


-Jusqu'au 21 janvier 2024, du mardi au samedi à 19h, le dimanche à 15h30, au Théâtre du Lucernaire, 53, rue Notre-Dame-des-Champs, 75006 Paris. Tél.:01.45.44.57.34. www.lucernaire.fr

0 commentaire
bottom of page