top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurGRANDJANIN Annie

Patrick Adler: un grand retour sur scène avec le décapant "#No Filter"


Est-ce parce que durant quelques années, il a cherché à déchiffrer chez ses élèves des lueurs d'intérêt pour la langue de Goethe, qu'il a développé un tel sens de l'observation ? Ou tout simplement parce que l'envie de quitter son estrade pour investir d'autres planches était trop forte ? On ne s'interrogera pas davantage sur un paradoxe qui lui ressemble bien puisque cet ancien prof a quand même fait ses premières imitations sur France 3 dans l'émission ... La classe !

Ce qui est sûr, c'est que Patrick Adler est considéré, à juste titre, comme l'un des maîtres du genre. Après s'être produit dans de grandes salles parisiennes et en province, il annonce donc son grand retour sur scène "dans une Twingo". Un clin d'oeil amusé à l'écrin intimiste du Théo Théâtre.

Et, lorsqu'il arrive dans un impeccable costume et des chaussures ad hoc, on comprend vite qu'il n'est pas là pour cirer des pompes ! Judicieusement mis en scène par Olivier Schmidt "#No Filter" est donc un seul en scène. Enfin, pas tout-à-fait puisque Patrick fait cohabiter ici une multitude de personnages sur un rythme tel qu'on serait bien en peine de les comptabiliser. A tout hasard, on misera donc sur 65 car le propos tourne un peu autour de ce chiffre fatidique. Celui qui permet à cet imitateur, humoriste, comédien, auteur, chroniqueur... d'ajouter une nouvelle carte à son généreux CV: celle de sénior ! L'occasion de le découvrir dans une impressionnante version de la chanson "Belle" (de la comédie musicale "Notre-Dame de Paris"), rebaptisée "Vieille".


(c) DR

Evoluant sur scène avec l'énergie et l'entregent d'un boxeur sur le ring, l'humoriste ne ménage pas les estocades. De Michel Sardou dont le visage donne aujourd'hui l'impression d'avoir été attaqué par un essaim d'abeilles, à Stéphane Bern en passant par Amanda Lear, Adamo, Benoît Poelvoorde, Dominique Besnehard, Demis Roussos, Adamo, Michel Houellebecq, Benjamin Castaldi... chacun est caricaturé avec un indéniable savoir-faire. On est peut-être un peu moins convaincu par la parodie de Mike Brant mais on ne peut que s'incliner devant celle de Philippe Manoeuvre.

"#No Filter" parle aussi des difficultés d'un boomer confronté aux nouvelles tendances et technologies. Découvrir Fanny Ardant ou Maria Pacôme s'évertuant à parler wesh est un grand moment. Tout comme les imitations de Zézette (incarnée par Marie-Anne Chazel dans "Le Père Noël est une ordure"), de Lucienne et Gisèle des Vamps, Line Renaud, Patricia Kaas ou encore Amy Winehouse.

Au fil des années, l'artiste s'est en effet distingué en mettant ses incroyables capacités vocales au service des femmes.

Volontiers féroce mais jamais méchant, il laisse d'ailleurs percer une certaine tendresse pour Barbara (et le public !) en terminant son show avec une sensible interprétation de "Ma plus belle histoire d'amour"...


- Les dimanches 23 et 30 avril, à 19h, au Théo Théâtre, 20, rue Théodore Deck, 75015 Paris. Tél.:01.45.54.00.16. http://theotheatre.com . Et en tournée.

Comments


bottom of page