top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurGRANDJANIN Annie

Frédéric Zeitoun: "l'autodérison est une question de politesse !"

Dernière mise à jour : 13 déc. 2023


(c) Jean-Michel Boursier

Auteur, compositeur, chanteur, chroniqueur dans l'émission "Télématin"sur France 2, Frédéric Zeitoun a écrit pour Frédéric François, Daniel Lévi, Louis Bertignac, Zaz, Enrico Macias, Annie Cordy ou encore Laurent Gerra pour quelques parodies. Et personne n'a oublié la belle leçon de vie du spectacle "L'histoire enchantée du petit juif à roulettes" (co-écrit avec François d'Epenoux) dans lequel il racontait un cheminement qui a souvent pris des allures de parcours du combattant.

Deux ans après "J'aimerais", il vient de sortir "Le puzzle de nos vies", un bel album dans lequel il porte un regard souvent amusé et parfois plus grave sur nos petits et grands travers. Au passage, il n'hésite pas à se flageller avec "Les jours où je me fais de la peine", tout en nous rappelant, sur un air de bossa nova, que nous avons "Tous des casseroles". Et on aime lorsqu'il se laisse aller à de tendres confidences dans "Une vie avec toi" ou à nous interpeler sur l'"Eternelle question". Des textes que l'on peut retrouver parmi les 47 publiés dans un recueil intitulé "Le puzzle de ma vie".

Rencontre avec l'heureux lauréat du Prix Handi-Livres 2023, remis à la Philharmonie de Paris, le 30 novembre dernier, pour sa biographie "Fauteuil d'artiste", avant son concert parisien au Trianon, le 17 décembre prochain.


- Parlez-nous de la chanson qui donne son titre à l'album ?

Le puzzle, c'est un peu l'image du truc qui peut te péter au visage à n'importe quel moment. La vie est fragile et j'ai de plus en plus envie de m'entourer de gens bienveillants. C'est important de se préserver car le temps est précieux. Cela me fait penser à la chanson écrite par Jean-Loup Dabadie "Le temps qui reste".

- Le texte de "J'aime l'idée" prend une résonance particulière en ce moment, non ?

Parler de l'amour éternel ou du fait que les gens qu'on aimait continuent à nous protéger où qu'ils soient, c'est quelque chose dont on a envie, même si on n'est sûr de rien.

- Avec "L'adoleschiant", vous évoquez votre fils à qui vous aviez tout de même conseillé d'apprendre à désobéir dans le disque précédent ?

Il ne s'est pas privé de me faire remarquer que j'avais de la chance qu'il soit là pour me donner des idées de chansons !


- Vous utilisez volontiers l'humour pour évoquer des sujets graves ou douloureux ?

Pour moi, l'autodérision est une question de politesse ! Je n'ai aucune leçon à donner. L'idée est juste d'essayer de mettre un peu de distance entre les évènements et nous. Yves Duteil qui a rédigé la préface de mon recueil de textes a d'ailleurs écrit qu'il aurait pu s'appeler "Anthologie de l'autodérision" ou "J'ai choisi d'en rire".

- Quand on lit "Fauteuil d'artiste", on réalise que vous n'avez pas toujours bénéficié d'une place en carré or ?

C'est vrai. Mais j'ai eu la chance de rencontrer de belles personnes comme William Leymergie. C'est quelqu'un qui juge les gens pour ce qu'ils sont et, pour lui, j'étais un chroniqueur comme les autres. Mon fauteuil, il ne l'a jamais caché. Sur France 2, j'ai débuté comme bouche-trou de l'été. Et je vais entamer ma 26ème année ! Il ne faut pas oublier non plus Gérard Davoust. Sans lui, je ne serai pas là artistiquement.

- Vous redorez également l'image du "Gentil, gentil" dans cet album ?

On prend trop souvent les mecs gentils pour des cons. C'est un peu triste, non ? J'ai eu l'idée d'écrire ce texte pour Patrick Fiori qui a la réputation, parfaitement justifiée, d'être un vrai gentil. Je lui ai envoyé mais il ne m'a pas répondu alors j'ai décidé de le garder pour moi.



- Aujourd'hui, vous abordez plus souvent la question du handicap ?

Pendant longtemps j'ai évité de m'exprimer sur le sujet. Mais si le fait de disposer d'un micro peut faire avancer les choses, je me prête volontiers à l'exercice. La liberté d'aller et venir est inscrite dans la constitution, mais elle ne s'applique pas aux personnes en situation de handicap. Les Jeux Olympiques, c'est tous les jours pour moi !


- Album "Le puzzle de nos vies", disponible depuis le 13 octobre 2023. Recueil "Le puzzle de ma vie" (L'avant-scène) également disponible depuis le 13 octobre 2023.

Livre "Fauteuil d'artiste"(Editions de l'Archipel), 240 pages, 20 Euros, en librairie depuis le 13 octobre 2022.

En concert le 17 décembre 2023, à 18h, au Trianon., 80 Bd de Rochechouart, 75018 Paris. Tél.:01.44.92.78.05. www.letrianon.fr


Commentaires


bottom of page