top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurGRANDJANIN Annie

La malicieuse impertinence de Marion Pouvreau

Dernière mise à jour : 5 févr. 2023


(c) Fabienne Rappeneau

Après le succès de ses représentations à La Folie Théâtre, en avril dernier, Marion Pouvreau s'installe cette fois sur la scène du Funambule à Montmartre avec "Mais t'as quel âge ?!", mis en scène par Yannick Bourdelle. Un spectacle qui a reçu le Prix du Meilleur Espoir au Festival Off d'Avignon 2021.


Auteur, comédienne formée aux Cours Simon et Florent et bretonne, comme elle le précise dans le programme, elle se penche cette fois sur cinq générations d'une même famille: l'ancêtre Papy Jean classé parmi les "silencieux" nés avant 1945, Alain issu du fameux baby-boomer (entre 1945 et 1963), puis les catégories X, Y et Z incarnées par Nathalie qui doit son prénom à la fameuse chanson de Gilbert Bécaud (1964-1979), Emilie (1980-1995) et la petite dernière Juliette (1996-2010).

En quelques traits, accessoires en papier à l'appui, elle dessine le portrait de ces personnages avec un humour ravageur et une impertinence aussi vivifiante que bienveillante. Chacun des spectateurs peut ainsi se reconnaître (ou retrouver ses parents) dans les petits travers dépeints avec malice et sans aucune méchanceté par la comédienne. Que ce soit l'ancêtre pour lequel on éprouve une infinie tendresse, même s'il s'obstine à faire ses courses le samedi, Alain, fâché avec l'anglais et les nouvelles technologies dont le temps se partage entre vélo, jardinage et osthéo, la largement trentenaire débordée par l'organisation des activités des enfants qui cherche la sérénité dans le yoga, l'alignement des planètes et les librairies indépendantes, au rayon développement personnel, l'ado, écouteurs vissés dans les oreilles, la mine éternellement lasse et renfrognée...


(c) Fabienne Rappeneau

Le tout agrémenté de considérations plus ou moins moqueuses sur les mérites comparés d'applications telles que whatsApp ou Snapchat, suivant les générations.

Et, lorsque Marion prend sa guitare pour chanter le temps qui file, on se surprend à regretter que ce seule en scène ne dure qu'un peu plus d'une heure...

- Jusqu'au 5 février 2023, les lundis à 19h (semaine impaire) ou 21h (semaine paire), les samedis à 17h et les dimanches à 18h,, au Théâtre Le Funambule, 53, rue des Saules, 75018 Paris. www.funambule-montmartre. En tournée: le 2 décembre au Théâtre de Sens (89), le 3 décembre à Varces (38). Le 13 janvier 2023 à Manduel (30), le 16 février à Auray (76), les 23,24 et 25 février à Grenoble (35), les 21 et 26 mars à Rennes (35), les 31 mars et 1er avril à Lyon (69), le 12 mai au Théâtre de Poissy (78), le 24 mai à Marcq-en-Baroel (59)...

- Retrouvez cet article, ainsi que l'ensemble de l'actualité culturelle (musique, théâtre, festivals, littérature, évasion) sur le site www.weculte.com




0 commentaire

Comments


bottom of page