top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurGRANDJANIN Annie

Brassens sous le regard malicieux de Pauline Dupuy

Dernière mise à jour : 9 sept. 2023


(c) Les Dimanches Matins

Le spectacle "Contrebrassens" tourne avec succès depuis une dizaine d'années et on comprend pourquoi ! Avec une délicieuse malice, Pauline Dupuy a su choisir des titres de Brassens qui parlent principalement des femmes et de l'amour. On connaît évidemment l’inclination du poète sétois pour le beau sexe. Un penchant plein de tendresse et de poésie, un brin licencieux parfois, qu’il confessait dans des chansons comme "Cupidon s'en fout", "Je me suis fait tout petit", "La non-demande en mariage", "Les amoureux des bancs publics", "Le parapluie", "Quatre-vingt-quinze pour cent"... Des déclarations que la chanteuse et musicienne reprend avec respect, en y ajoutant une fraîcheur, un brin d’espièglerie et une modernité qui donnent le sentiment de redécouvrir un répertoire que l’on imaginait gravé dans le vinyle ! Sa voix chaude, presque lyrique et son jeu à la contrebasse (un instrument dont elle parle dans des termes quasiment amoureux !) s’accordent à merveille. Au point que l’on oublierait presque la complexité de certaines harmonies.

(c) Julien Wieser

L’autre belle idée est d’avoir fait appel au chanteur et musicien anglais Michael Wookey qui apporte des sonorités aussi inventives qu’insolites au banjo, sur un piano pour enfant, avec des chaînes, des clochettes… "Les choses que l'on invente, que l'on crée, que l'on ajoute, sont toujours plus importantes que les choses réelles" affirmait volontiers le grand Georges.

Nul doute que l'auteur de "J'ai rendez-vous avec vous" aurait apprécié cette réjouissante et audacieuse balade dans son univers. - Du 11 septembre au 10 octobre 2023, les lundis et mardis à 19h, au Théâtre de Passy, 95, rue de Passy, 75016 Paris. Loc. au 01.82.28.56.40. www.theatredepassy.fr

0 commentaire
bottom of page